témoignages

A l’hôpital,

Merveilleux moment, école de l’hôpital de Garche.

A l’Atelier,

« Mon fils de 6 ans est en CP. Depuis sa première année de maternelle il souffre en classe : très solitaire et très dans l’imaginaire, cela lui a toujours couté de se plier aux règles de l’école. Nous lui avons proposé de nombreuses activités extra-scolaires en espérant qu’il ytrouverait un plaisir qui compenserait les difficultés de l’école : judo, escrime, cirque,éveil musical…il n’a jamais accroché et nous avons dû soit nous battre pour qu’il termine l’année soit renoncer de guerre lasse.

Cette année il a demandé spontanément à être inscrit à l’atelier cuisine organisé dans sa nouvelle école. Pour la première fois il accepte de faire quelque chose en dehors de la maison. Comme à son habitude il ne nous parle pas de ses journées, mais grâce à Séréna nous avons un retour sur ce qui se passe au cours de l’atelier. Nous pouvons donc en parler avec lui et cela lui plait que nous ayons de quoi amorcer la discussion et du coup il nous raconte ce qu’il y fait…et pour nous c’est une grande victoire de l’entendre parler avec plaisir de quelque chose.

Il est fier de ce qu’il rapporte à la maison et par le biais de la cuisine il va vers l’écriture (pour rapporter a la maison les recettes qui nous ont plues) et vers la lecture. Lui qui est plutôt malhabile, il se « dégourdi » les doigts avec plaisir et cet atelier est alors un excellent complément a ses séances de psychomotricité.

Le plus extraordinaire pour nous est qu’il prend des initiatives et pour nous cela signifie qu’il a accordé sa confiance à un adulte autre que ses parents ce qui témoigne du climat de sécurité dans lequel il se sent au cours de ces séances de cuisine. Nous sommes très reconnaissants à Séréna de lui permettre de laisser son imagination s’exprimer tout en se pliant aux règles d’un groupe« .

La Maman de George.

                                   ………………………………………………

Séréna est une fée !

« Ma fille Lily a commencé des cours de cuisine lorsqu‘elle avait 7 ans.

Aujourd’hui, elle a 9 ans et se débrouille comme une chef ! Elle est capable de faire des gâteaux toute seule, d‘apporter sa touche personnelle aux recettes. Elle s‘intéresse aux ingrédients et aux goûts. Elle a gagné en autonomie et en assurance. C‘est une activité qui lui permet de toujours avoir quelque chose à faire le we ou avec ses amies. Elle fait partager aux autres ses bons petits plats et elle est très fière qu’ils soient appréciés, aussi bien par les enfants que par les adultes.Pour Noël ou son anniversaire, elle commande systématiquement des moules ou des livres de recettes qui lui permettent de mettre en pratique tout ce qu’elle a appris aux cours de Séréna.
L‘Atelier de Séréna est plus qu’une simple activité, c‘est une ouverture vers le monde du goût et de vrais acquis pour l‘avenir ! »

Anne, Maman de Lily

                                        ………………………………………

A l’école,

« Je suis enseignant en CLIS dans une école élémentaire. Mes élèves sont tous reconnus en situation de handicap. Ils ont le plus souvent une image négative d’eux-même et un rapport à l’école et aux avoir très conflictuel. Il est nécessaire de leur redonner le goût et l’envie d’apprendre mais aussi de restaurer leur image et leur confiance en soi. Le projet cuisine qui avait été mis en place dans ma classe avec l’apport de Séréna avait pour but de :

 – développer et restaurer la confiance en soi.

 – accepter de coopérer et de travailler avec ses pairs, en petit groupe.

 – accepter la présence de l’autre.

 – respecter les adultes, ses pairs, le matériel.

 – pouvoir manifester ses émotion, son ressenti.

 – accepter de se voir (photos).

 Au cours de la séance qui a été réalisée dans la classe j’ai pu constater le bienfait apporté aux élèves. Ils ont pu eux-mêmes manipuler les différents ingrédients, découvrir les ustensiles, suivre avec l’aide des adultes les différentes étapes de la recette et constater par eux-mêmes les résultats de leur réalisation.

C’était une activité concrète avec un résultat final visible. Ils étaient vraiment acteurs de leur apprentissage. Par ailleurs j’ai pu constater qu’ils avaient réussi à se concentrer longtemps sur une tâche, à canaliser leur énergie, à collaborer, à aider les autres. Aucun jugement de valeur n’est entré en jeu. Ces compétences développées au cours des séances de cuisine peuvent être ensuite réinvesties dans d’autres domaines disciplinaires. C’est pourquoi, des Ateliers spécifiques de CuiSinothéraphie®  proposés par l’Atelier de Séréna sont pour moi un projet pertinent et ambitieux qu’il est nécessaire de développer. « 

Julien Angeli, enseignant de C.L.I.S à l’école Musset, Paris 16

                                                  ……………………………………….

« Ma fille Hanaë est âgée de 10 ans et elle fréquente pour sa seconde année l’Atelier de Séréna , elle aime beaucoup ce rendez vous tous les jeudis. C’est très ludique pour Hanaë  et l’approche réalisée par Séréna est excellente surtout pour ma fille qui est bourrée de blocages alimentaires .Depuis cette année, elle nous fait des gâteaux toute seule, des crêpes et il faut la freiner pour le reste car chaque week- end elle ne souhaite qu’être en cuisine pour recommencer à pratiquer  les recettes de la semaine ! Par chance elle a pu participer à Top Chef cette semaine en tant que “juré enfant” avec Hélène Darroze (voir émission du 7 Mars 2015 ) et jamais elle n’aurait pu juger ou goûter avant d’avoir eu les cours avec Séréna. « 

 Florence Macieira Coelho, Maman d’Hanaë

                                                    ………………………………………

« Séréna a une grande finesse et une forte sensibilité, elle parvient à cerner très rapidement la personnalité des enfants, aussi différents soient ils.

Mon fils présente des troubles de l’attention, elle a réussit l’intéresser à la cuisine, avec des méthodes à la fois ludiques et rigoureuses. Il revient toujours enthousiaste de ses séances de cuisine, car il a été encouragé, félicité. Il est très fier de me montrer ses recettes et de savoir les reproduire. Il est devenu mon aide cuissot à la maison!

A 5 ans, il a pris confiance en lui, et je ne remercierai jamais assez Serena de son tact et de son aura! »

La Maman d’Archie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *